Faut-il louer ou acheter ses bureaux pour son entreprise ?

Installer son entreprise à Lille : louer ou acheter des bureaux ?

bureau

Pour les besoins de votre entreprise, si votre secteur d’activité se situe dans les Hauts-de-France, la cité lilloise peut s’avérer être une destination de premier choix. En effet, elle s’impose comme l’une des plus grandes villes de France, très active au niveau entrepreneurial, commercial, mais aussi industriel. Mais parmi les options qui s’offrent à vous, peut-être hésitez-vous entre la location et l’achat de bureaux. Avant d’étudier plus en détail ces deux possibilités, il convient de présenter les avantages que vous auriez à vous installer à Lille.

Lille, un pôle d’activité majeur

En tant que quatrième unité urbaine de France, avec sa Métropole Européenne de 1.1 millions d’habitants, la cité lilloise est marquée par un très riche passé industriel et ouvrier, dont témoignent encore certains bâtiments d’usines et quartiers populaires. Lille a su relever le défi de la reconversion industrielle en investissant dans le secteur du tourisme, et peut s’appuyer aussi bien sur ses façades historiques haussmanniennes que sur ses nombreux événements typiques de la culture nordiste, à l’image de sa grande Braderie.

Limitée en espaces verts, Lille peut pâtir d’une réputation de ville peu sûre et encombrée, bien que les statistiques de police ne révèlent pas plus d’insécurité réelle que dans les autres très grands pôles urbains de France. La cité offre des perspectives intéressantes pour les entrepreneurs. D’un point de vue logistique, l’agglomération a hérité de l’époque Pierre Mauroy une connexion optimale avec la capitale grâce au TGV, en plus de son aéroport. Si certains avis sur internet peuvent vous dissuader de vous y installer, d’autres recommandent au contraire cette cité, pour son dynamisme et son attractivité, en particulier pour de jeunes actifs.

Acheter un bureau : la démarche classique

Après cette présentation de la cité du Nord, il est désormais temps de parler affaires. Si vous êtes toujours intéressé(e) pour y installer le siège de votre entreprise, vous pouvez avoir recours à un achat de bureaux, qui peut être considéré comme une initiative plus classique, en opposition à la location. Vous disposerez ainsi de bureaux fixes, l’idéal si vous devez demeurer en ville, et y mener des activités sur le long terme.

Heureusement pour vous, l’agglomération lilloise n’est pas réputée pour afficher des prix extrêmement élevés. À titre d’information, sachez qu’un achat de bureau dans le centre ville vous reviendra à environ 3000 euros/m², loin des tarifs en cours en Île de France. Ainsi, de vastes bureaux de 300m², idéalement situés, vous coûteront environ 900 000 euros, une offre abordable si vous détenez une entreprise d’envergure nécessitant de grandes surfaces. Vous pouvez trouver des bâtiments moins vastes et moins chers, à l’image d’un 200 m² à 400 000 euros, toujours dans le centre-ville, ou, pour des budgets plus serrés, un 33m² à 80 000 euros.

La location de bureaux, moderne et économique

La tendance du monde de l’entreprise est clairement en faveur de la location, qui permet une meilleure maîtrise des dépenses, et une plus grande flexibilité du travail. Dans le cadre d’une évolution rapide du mode de fonctionnement des sociétés grâce à l’usage étendu du numérique, il est de plus en plus courant qu’un entrepreneur n’ait besoin de locaux et bureaux que pour une durée limitée (1 an, 3 mois), voire extrêmement ponctuelle (quelques heures, pour l’organisation d’un séminaire, d’une conférence, d’une réunion d’affaires entre collègues et investisseurs par exemple).

Les différents types de bureaux ouverts, en vogue actuellement, permettent à une structure de se placer dans un nouveau rapport au travail, davantage axé sur la collaboration. Côté finances, une location de bureaux à Lille peut se faire soit au mètre carré par an, soit par poste. Louer un bureau à Lille en centre-ville vous reviendra souvent à 200 euros/m²/an, soit 10 000 euros pour une surface de 50m². La location par poste s’élève la plupart du temps à 230-250 euros par mois ; cette formule conviendra particulièrement aux petites entreprises de 2 à 3 employés, et aux besoins par conséquent limités.

Fermer le menu